Les conseils pour implanter une nouvelle pelouse

Les conseils pour implanter une nouvelle pelouse

Amender et fournir un engrais de fond

Pour que le gazon dure le plus longtemps possible et résiste aussi bien à la sécheresse qu'à l'excès d'humidité, il est recommandé d'apporter des amendements, surtout si on installe la pelouse après un chantier de construction. Conseillez d'épandre un engrais de fond qui apporte de l'acide phosphorique (P) et de la potasse (K), en suivant les doses préconisées par les fabricants, avant de labourer le sol.


Labourer

Un labour de 20 cm de profondeur environ, à la bêche ou au motoculteur à fraise rotative, plusieurs semaines avant le semis, est indispensable pour enfouir les mauvaises herbes et incorporer amendements et engrais.
On en profite pour éliminer un maximum de pierres, racines...


Niveler et tasser

Le nivellement se fait à la griffe (fourche crochue) ou à la pelle en cas d'écarts de niveaux importants. Il faut travailler par temps sec, sur une terre bien ressuyée.
Tasser bien uniformément au pied ou, mieux, au rouleau (vous pouvez en louer ou en prêter à vos clients). Passer le râteau pour émietter la terre et préparer un lit de semences bien fin.


Semer

Les périodes de semis

 Semer une première moitié des graines à la main à la volée (ou au semoir mécanique si on peut en disposer) dans un sens du terrain, en évitant les recouvrements entre 2 passages. Puis semer l'autre moitié selon un parcours perpendiculaire au premier.
Couvrir la graine par un léger passage de râteau puis rouler. Le roulage (effectué lorsque la terre est sèche en surface) favorise le contact entre les graines et la terre pour une bonne germination.

 



Haut de page