Des atouts à partager avec les jardiniers

Des atouts à partager avec les jardiniers

> Une récolte facile à étaler

Les multiples utilisations de l’ail permettent d’étaler la récolte sur plusieurs mois. Pour une plantation d’automne, on peut récolter :

• dès avril : les aillets (ou jeunes plants), obtenus en arrachant la plante avant la formation du bulbe, sont délicieux à la croque au sel ou hachés dans les salades, les fromages blancs... ; les feuilles, coupées comme la ciboulette, servent à parfumer salades et omelettes.

• en mai : récolte en vert au fur et à mesure des besoins de la cuisine. Les plantes bien vertes issues de plants certifiés permettent de consommer aussi bien le bulbe que les feuilles.

• à partir de fin juin : récolte à maturité, suivie d’un séchage de quelques jours à l’ombre (le soleil provoque des brûlures et diminue la conservation), avant de faire des bottes ou des tresses.


> L’ail, c’est bon, c’est sain et c’est décoratif

 Apprécié depuis la plus haute antiquité, l’ail a toujours été utilisé pour ses vertus aromatiques et nutritives : chez les Grecs et les Romains, il était utilisé pour soutenir les forces des moissonneurs et des athlètes. Utilisé pour parfumer les plats, l’ail stimule l’appétit et favorise la digestion.
L’ail se conserve très bien dans les pièces les plus chaudes de la maison. Réunis en tresses, ses bulbes constituent toujours une agréable décoration dans les cuisines et salles à manger. Les plants certifiées qui produisent des bulbes plus gros, bien réguliers et très sains, promettent à tout jardinier autant de satisfactions visuelles que gustatives !

Pour en savoir plus sur les vertus médicinales et diététiques de l'ail : www.plant-certifie-ail.org



Haut de page