La vie des sections

La vie des sections

Les sections spécialisées sont au cœur de la vie de l'interprofession. Les conseils de section qui les administrent réunissent de 20 à 40 membres nommés pour 3 ans sur proposition des organisations professionnelles les plus représentatives.

Le Conseil d'Administration 

Les 16 présidents et vice-présidents élus par les représentants des 8 sections spécialisées de l'interprofession, ainsi que deux représentants des agriculteurs utilisateurs se réunissent plusieurs fois par an au sein du Conseil d'Administration du Gnis. Son rôle est de coordonner les actions des 8 sections, ainsi que les missions transversales sur la filière semence portées par le Gnis.

Les Conseils de section

Y sont représentés tous les métiers de la filière : les sélectionneurs de variétés, les sociétés productrices de semences, les distributeurs, les agriculteurs multiplicateurs, les agriculteurs utilisateurs, les transformateurs de produits des récoltes (dans certains cas).

Pour les animer et conduire leur action : un(e) secrétaire de Section responsable de la vie interprofessionnelle.

Une section du Gnis est :

Un lieu de dialogue entre les différentes familles de l'interprofession

• Dialogue sur la gestion de la filière et discussion voire négociation sur les conditions techniques et économiques de production des semences dans le cadre des contrats de multiplication.

• Dialogue entre le secteur de la production des semences et les acheteurs (agriculteurs utilisateurs) sur les conditions de mise en marché des produits (qualité, conditionnement, délais, etc).

Toutes ces discussions peuvent se traduire par la conclusion d'accords interprofessionnels.

Un lieu de dialogue entre la filière et les pouvoirs publics.

Il s'agit essentiellement d'un dialogue sur l'évolution de la réglementation soit par des avis exprimés sur des évolutions envisagées par les pouvoirs publics français et communautaires soit par l'élaboration de propositions de modification de la réglementation présentées à la réflexion et à l'homologation des pouvoirs publics.

Un lieu de réflexion et de définition d'actions collectives favorables au développement de la filière.

• Actions d'amélioration des techniques de production de semences.

• Actions de communication pour favoriser le développement des produits.

• Actions pour expliquer l'organisation de la filière et l'encadrement réglementaire qui permet des conditions favorables à son développement harmonieux.

Pour mener à bien l'ensemble de ce travail la participation des professionnels est fondamentale. Elle est effective au travers de nombreuses commissions ou groupes de travail qui, animés par le ou la secrétaire de Section, réfléchissent, mettent en œuvre et évaluent les travaux.



Haut de page