Presse

Communiqués généraux

La région Gnis Sud - Est : des productions de semences records en 2014 !

27 janvier 2015

Philippe ROUX - Délégué régional Gnis Sud-Est - a dévoilé, ce mardi 27 janvier, les chiffres de la filière française des semences de la campagne 2013 – 2014 et les atouts semences de la région.

Maïs, sorgho et tournesol : des hectares en progression constante depuis 5 ans !

Avec 2 400 agriculteurs-multiplicateurs et 806 200 quintaux de semences certifiées sur l’ensemble de la campagne 2013 - 2014, la production de semences de la région Gnis Sud-Est progresse depuis 5 ans. Cette progression s’appuie sur les investissements des entreprises de la région et sur la technicité des agriculteurs-multiplicateurs. En 5 ans, les surfaces de production de semences en maïs ont ainsi augmenté de 95 %. Le sorgho a vu les siennes s’accroître de 83 % et le tournesol de 47 %. Le Sud Est est la première région française productrice de semences de tournesol.

Surface de production de semences – Récolte 2014 Région Gnis Sud-Est

Espèces Région Gnis Sud-Est (ha) % France Sur 5 ans
MAÏS 20 130 20 % + 95 %
CEREALES A PAILLE
dont blé dur
dont riz
11 130
4 530
360
7 %
34 %
100 %
 
OLEAGINEUX
dont tournesol
9 340
7 300

28 %
47 %

+ 42 %
FOURRAGERES et GAZON 1 800 5 %  
POTAGERES ET FLORALES 1 500 7 %  
BETTERAVES 580 13 %  
SORGHO 570 72 % + 83 %
AUTRES : Protéagineux,
pommes de terre
300    

A cette réussite locale de la production de semences liée en grande partie à l’augmentation des exportations de semences, il faut ajouter la création de nouvelles variétés, fruit du travail de 14 entreprises de sélection et de 18 stations de recherche présentes sur le territoire. Les agriculteurs producteurs de plants tiennent également une place importante, puisqu’on en compte 10 en ail et échalote, 46 en plants de légumes et 30 en lavande et lavandin.

Le plant sain certifié de lavande et de lavandin, un atout pour sauver l’or bleu de la Provence !

La France produit 4 000 hectares de lavande fine, soit 25 % de la production mondiale et 17 000 hectares de lavandin qui représentent, quant à eux, 95 % de la production mondiale. Cet or bleu de la Provence qui représente plus de 10 000 emplois est aujourd’hui menacé par une bactérie, le phytoplasme de Stolbur. Le seul moyen de lutte est l’utilisation de plants indemnes de ce parasite. A l’initiative des producteurs, une filière structurée s’est formée dès 1999, pour permettre aux utilisateurs de disposer de plants sains et de qualité. Ainsi les producteurs de plants contrôlés par le Gnis-Soc ont produit 10 millions de plants de lavandins et 3 millions de plants de lavande en 2012-2013. « Cette production de plants sains est en constante augmentation, une belle réussite en la matière pour cette nouvelle filière » explique Philippe ROUX.

Contacts :

Philippe Roux – Délégué Régional de la région Sud Est
Tel : 04 72 78 51 13 – philippe.roux@gnis.fr 

Delphine Guey – Responsable des Affaires publiques et presse
Tél : 01 42 33 88 27 / 06 08 28 49 12 - delphine.guey@gnis.fr





Haut de page