Presse

Communiqués généraux

Le Sénégal : 59ème membre du système de contrôle de la qualité des semences de l’OCDE

05 juin 2015

Le Gnis se félicite que les pays membres du système des semences de l'OCDE aient approuvé, lors de leur réunion annuelle du 4 Juin 2015, la participation de la République du Sénégal aux « systèmes » maïs et sorgho, et riz. Son adhésion effective, le 1er janvier 2016, fera de ce pays le 59ème membre de l’OCDE.

Le Sénégal est ainsi le premier pays d'Afrique de l'Ouest dont le système de contrôle et de certification des semences est reconnu sur les marchés internationaux. Le Sénégal rejoint ainsi, en Afrique sub-saharienne, le Kenya, l’Afrique du Sud, l’Ouganda et le Zimbabwe.

Cela permettra aux semenciers sénégalais de fournir à leurs clients nationaux et internationaux des semences certifiées selon les standards de l’OCDE. Sur le plan national, le Sénégal sera le premier pays membre de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) à totalement mettre en œuvre la réglementation harmonisée en matière de contrôle de la qualité des semences. Sur le plan international, le Sénégal apportera les garanties demandées par les clients internationaux.

Prochaine étape : reconnaissance de la certification sénégalaise par l’Union européenne

Le Gnis sera aux côtés du ministère de l'Agriculture du Sénégal pour que celui-ci bénéficie de la reconnaissance de « l’équivalence » de son système de certification à celui de de l'Union européenne. Cela permettra aux semenciers sénégalais de satisfaire les besoins des semenciers européens en semences de contre-saison. Cette coopération portée par le Gnis et ses partenaires concernera notamment la formation et l’accompagnement des acteurs de terrain.

Contacts :

François Burgaud – Directeur des Relations Extérieures
Tel : 01 42 33 76 94 – francois.burgaud@gnis.fr

Delphine Guey – Responsable des Affaires publiques et presse
Tél : 01 42 33 88 27 / 06 08 28 49 12 - delphine.guey@gnis.fr





Haut de page