Presse

Communiqués généraux

Les semences dans la région Ouest : diversité et valeur ajoutée

11 janvier 2017

Bilan de la campagne 2015-2016

Le secteur français des semences est une filière d’excellence qui va de la création variétale à la mise en marché des semences en passant par leur production par les établissements producteurs en lien avec les agriculteurs-multiplicateurs. Avec un chiffre d’affaires de 3.3 milliards d’€ en 2015-2016 et une balance commerciale excédentaire de 904 millions d’€, la France demeure le premier producteur européen et le premier exportateur mondial de semences d’espèces agricoles.

La délégation régionale Ouest du Gnis couvre les régions Bretagne, Pays de la Loire, et les anciennes régions Basse Normandie et Poitou-Charentes.

La région cultive globalement 17 % des surfaces nationales en production de semences, avec 63 343 ha. Sa spécialité, ce sont les productions de semences à haute valeur ajoutée : maïs (7700 ha), fourragères (7500 ha) et potagères fines (3500 ha). A noter le triplement depuis 3 ans des surfaces en semences de chanvre à 1500 ha, en lien avec le développement des exportations. La région produit aussi le tiers des plants de pommes de terre français, essentiellement localisés en Bretagne. En plants de légumes, les 32 premiers producteurs produisent près de la moitié de la production nationale : 46% avec 836 millions de ces plants ! « La région Ouest bénéficie d’un terroir et d’un climat idéaux pour la multiplication des semences et plants ; c’est pourquoi s’y est développé un savoir-faire pour la production de semences d’une très grande diversité d’espèces. » explique Vincent Poupard, délégué régional Gnis Ouest.

Il en profite pour rappeler que le Gnis sera présent au Sival à Angers, du 17 au 19 janvier, sur le stand de Végépolys : Hall Grand Palais - Allée I Stand 612

La recherche végétale à l’honneur

Pour présenter le bilan de la campagne et les perspectives pour le secteur semences, le Gnis était accueilli dans les locaux du Campus du végétal de Beaucouzé (49), qui regroupe depuis 18 mois 250 chercheurs angevins travaillant sur le végétal et les semences. La visite des laboratoires de séquençage et de marquage moléculaire a bien illustré le rôle des biotechnologies vertes dans la sélection assistée par marqueurs, utilisées couramment par l’INRA et les entreprises semencières en appui à la création de nouvelles variétés.

Quelques repères

La France est le premier producteur européen de semences d’espèces agricoles
Chiffre d’affaires 2015-2016 Secteur semences français : 3.3 milliards d’euros
Balance commerciale : excédent de 904 millions d’€

Gnis région Ouest
23 stations de création variétale publiques et privées
36 usines de production
3 678 agriculteurs-multiplicateurs
1 754 points de vente
63 343 ha en multiplication de toutes semences

Contacts presse :

Vincent Poupard – Délégué Régional de la région Ouest
Tel : 02 41 72 18 61 – vincent.poupard@gnis.fr

Delphine Guey - Responsable des Affaires publiques et presse
Tel : 01 42 33 88 27 / 06 08 28 49 12 - delphine.guey@gnis.fr





Haut de page