La sélection des céréales à paille

La sélection des céréales à paille

La sélection créatrice n’est jamais en mal de progrès !
Le sélectionneur dispose de différentes techniques
pour améliorer :
• Le fonds des ressources génétiques, grâce à la sélection récurrente.
• Des lignées de bonne valeur agronomique, en utilisant le rétro croisement (ou back-cross).
• Des lignées résistantes en introduisant un caractère ciblé d’origine éloignée des espèces apparentées.

Une gestion dynamique des ressources génétiques

Depuis 1990, sous l'égide du Bureau des Ressources Génétiques (BRG),avec le soutien de l'ONIGC et du ministère de l'Agriculture, les sélectionneurs privés de céréales à paille et l'INRA ont mis en place une collection de ressources génétiques de blé et d'orge, comprenant plus de 2000 variétés anciennes (datant pour certaines de 1800), modernes ou lignées de sélection.

Dans le cadre du traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'agriculture et l'alimentation (TIRPGAA), les sélectionneurs privés et l'INRA sont en train de désigner le matériel végétal qui va être librement mis à disposition, notamment pour les sélectionneurs des pays en développement, pour la sélection de nouvelles variétés adaptées à leurs besoins.

schema de sélection des céréales à paille

Pour répondre à la diversité des attentes

Le renouvellement variétal est permanent... 

Cycle de vie des variétés de blé tendre ayant dépassé 10% de parts de marché pendant au moins une année.

Courbes de vies des variétés

...le choix variétal augmente 

Blé tendre : évolution du nombre de variétés vendues en France
et part de marché des 20 premières variétés

 

La recherche variétale au service du respect de l'environnement

Les travaux récents permettent de reconstituer des génomes à partir d'espèces ancêtres. Les chercheurs se donnent ainsi la possibilité d'explorer toute la variabilité d'espèces, de connaître les pertes qui ont pu exister en terme de biodiversité. Ces essais intéressent vivement les sociétés semencières, puisqu'ils peuvent permettre d'identifier des caractères non relevés pour l'instant permettant de nouvelles possibilités de résistance aux maladies. Le maintien de la diversité génétique naturelle de plantes cultivées et les croisements interspécifiques sont des outils précieux. Ils permettent aux variétés d'être plus productives et plus saines car dépourvues de mycotoxines.
De ce fait, moins gourmandes en traitement, elles sont plus respectueuses de l'environnement.

 < Page précédente - Page suivante >



Haut de page