Semences certifiées de blé dur : un surcoût limité et justifié

Semences certifiées de blé dur : un surcoût limité et justifié

Quand on parle du coût des semences, il est important de prendre en compte l’ensemble des frais imputables.

Épis de blé dur

Ainsi, pour la semence de ferme, il faut tenir compte, outre le prix du grain, du coût de la prestation de triage, du produit de traitement des semences, du conditionnement, du temps passé (au triage mais aussi à la moisson).

Des calculs comparatifs entre semence certifiée et semence de ferme (à variété et traitement de semences identiques) sont réalisés régulièrement, avec des agriculteurs, sur un grand nombre de cas concrets.

Il existe en marge de ces calculs, un grand nombre d'avantages non chiffrables qui font pencher indiscutablement la balance en faveur de la semence certifiée :
- techniques (norme de pureté et de germination),
- pratiques (livraison, prêt à l'emploi...),
- sanitaires (santé de l'agriculteur...),
- agronomiques (état sanitaire du champ, pertes à la levée, propreté de la parcelle...). 

 < Page précédente - Page suivante >



Haut de page